Faites écouter du Beethoven pour éloigner les flâneurs!

Louis Mathieu Gagné -Journal de Montréal

Vous êtes commerçant et aux prises avec des jeunes qui flânent devant votre établissement? La musique de Bach, Beethoven et autres compositeurs classiques pourrait vous aider à les éloigner.

C’est du moins l’impact qu’a eu l’utilisation de cette musique «apaisante» sur le dépanneur Couche-Tard des Galeries Champs Fleury, dans le quartier Sainte-Rose à Laval.

Depuis des années, le dépanneur faisait face à la flânerie, vandalisme, intimidation et autres désagréments qui accompagnent souvent les attroupements d’adolescents et de jeunes adultes.

Gros impact
Le problème était tel que de plus en plus de clients se plaignaient et ceux plus âgés évitaient d’aller au dépanneur.

Pour remédier à la situation, Alimentation Couche-Tard a adopté, voilà deux mois, une solution inhabituelle : faire jouer de la musique classique dans des haut-parleurs situés à l’extérieur du commerce.

«Ça a un gros impact. Ça les éloigne de la porte et ça dérange moins les clients», explique Isabelle, la gérante de l’endroit.

Selon elle, cette tactique serait utilisée avec succès dans d’autres dépanneurs de la chaîne, ce qui n’a pu nous être confirmé par l’entreprise hier.

«On sacre notre camp»
Les quelque six autres commerces que compte le centre commercial bénéficient aussi de cette solution.

«Ça marche bien. Tant mieux parce que c’était un problème. Les clients nous disaient qu’ils avaient peur de venir ici le soir», soutient Marie-Andrée Saint-Pierre, coiffeuse chez Top-Chik.

Même son de cloche chez Nettoyeur Daoust. «C’est formidable. Les clients sont moins intimidés», indique Léonette Poulin, employée de l’endroit.

Et les jeunes, comment réagissent-ils à cette musique au goût de leurs grands-parents? «On se dépêche à prendre nos choses au dépanneur et on sacre notre camp!» dit tout bonnement Renaud.


Vidéos

Photos